Rebondir Covid-19

WSIDOM > Rebondir Covid-19

Après-Covid-19: Les 7 conseils du cabinet McKinsey aux dirigeants d’entreprises | WSI DOM

Daniel Depaz - mercredi, avril 22, 2020

Deux associés du cabinet de conseil en stratégie McKinsey, soumettent une liste d'éléments à prendre en considération pour aborder l'après-Covid-19. Au total, 7 pièces, toutes essentielles au puzzle que devront assembler les dirigeants d'entreprise pour préparer l'avenir.

 
WSIDOM, agence web en Guadeloupe, Martinique et Guyane, souhaite vous partager cet article structurant de Les Echos Executive.
 
WSIDOM aide les entreprises dans leur stratégie et tactique de communication internet.
 
Dans une récente note en ligne, deux consultants de McKinsey proposent aux chefs d'entreprise les nouvelles pièces essentielles au puzzle de « l'après-coronavirus ».
 

 

1. Reconsidérez le concept de distance

L'essor des nouvelles technologies et des télécommunications a modifié les modes de travail et considérablement réduit l'importance de la proximité physique. Au milieu des années 1990 s'est développée l'idée d'une « fin de la distance », avec un flux d'informations devenu bon marché, des chaînes d'approvisionnement mondiales destinées à livrer des produits juste à temps de manière routinière, expliquent les consultants. Le commerce transfrontalier et le tourisme ont atteint des sommets.
 
Puis, ici et là, des signes de malaise vis-à-vis de la mondialisation se sont exprimés, avant même que la crise sanitaire ne frappe… Aujourd'hui, plus de trois milliards de personnes vivent dans des pays dont les frontières sont totalement fermées aux non-résidents : 93 % sont issus de nations qui ont imposé de nouvelles limites d'entrée, en raison du coronavirus.
 
Ainsi, quand bien même la technologie continuerait de réduire la distance physique, ce pourrait être un élément à reconsidérer dans les stratégies d'entreprise et dans la construction des chaînes d'approvisionnement.
 

2. Montrez-vous résilient

Suite au déconfinement, les entreprises vont devoir trouver de nouvelles façons de fonctionner.
 
Les recherches de McKinsey sur la crise financière de 2008 ont révélé qu'un petit groupe d'entreprises issues de chaque secteur avaient surperformé leurs pairs. En 2009, les bénéfices des résilientes avaient augmenté de 10 %, quand les non-résilientes accusaient une baisse de près de 15 %. Les caractéristiques de celles qui s'en sont sorties ? Des bilans plus solides avant la crise et une efficacité dans la réduction des coûts d'exploitation, en particulier.
 
Les entreprises vont devoir repenser leur modèle commercial ainsi que le fonctionnement de leurs chaînes d'approvisionnement, alors qu'elles se retrouvent en position de vulnérabilité parce qu'elles ne peuvent pas disposer des pièces dont elles ont besoin.
 

3. Intégrez la montée en puissance des technologies et de l'automatisation

La pandémie pourrait marquer un tournant décisif pour trois domaines particuliers : le commerce électronique, la télémédecine et l'automatisation .
 
Le coronavirus a accéléré le changement des habitudes d'achat. En Europe, 13 % des consommateurs ont déclaré, début avril, qu'ils prévoyaient de parcourir les e-commerçants en ligne pour la première fois. En Italie, les transactions de commerce électronique ont augmenté de 81 % depuis fin février. Les chiffres de la télémédecine et de la santé virtuelle sont tout aussi frappants
 

4. Prenez en compte une variable de poids : le rôle des Etats

En période de grande crise, lors de la Seconde Guerre mondiale notamment, les citoyens se sont montrés plutôt disposés à accepter un plus grand contrôle gouvernemental de l'économie.
 
Au 10 avril dernier, les gouvernements du monde entier avaient déjà annoncé des plans de relance d'un montant équivalent à… huit plans Marshall ! À mesure que les gouvernements se mobiliseront pour servir ou sauver le secteur privé, les moyens qu'ils choisiront varieront.
 

5. Préparez-vous à devoir répondre à cette question : « qu'avez-vous fait pendant crise sanitaire ? »

Après l'expérience de la crise de 2008 et les griefs à l'encontre des institutions financières, les citoyens ne manqueront pas, après le Covid-19, d'exiger que leur argent soit utilisé au profit de la société dans son ensemble. Conscients qu'ils seront appelés à régler, d'une façon ou d'une autre, à régler les 10,6 billions de dollars engagés.
 
Cela va soulever des questions pour les entreprises, alors même que leur seule valeur actionnariale commençait déjà, dès avant la crise, à être remise en cause de part et d'autre de l'Atlantique. L'idée d'un « triple résultat », qui lie profit, personnes et planète, se développe alors que les fonds d'investissement socialement responsables montent en puissance.
 

6. Prévoyez changements et repositionnements sur votre marché

Des changements durables sont à prévoir dans les attitudes des consommateurs . Les Millenials et la génération Z en particulier pourraient profondément modifier leur consommation de voyages. La liste des interrogations quant au comportement des consommateurs après la crise est longue. Il est, par exemple, raisonnable de se demander si les positions existantes sur le marché seront maintenues sans effort significatif pour se repositionner et réagir aux changements.
 

7. Exploitez, pour demain, les nouvelles pratiques nées durant la crise

Les entreprises, qui ont appris à fonctionner à distance, instaurent ainsi des pratiques qui pourraient permettre ensuite de progresser dans l'emploi de personnes handicapées et de profils atypiques, estiment les deux consultants. Beaucoup commencent à apprécier la vitesse avec laquelle leurs organisations peuvent évoluer, une fois leur façon de procéder changées. Le coronavirus impose à la fois le rythme et l'échelle de l'innovation en milieu de travail . Obligées de faire plus avec moins, beaucoup d'entreprises finissent par trouver des manières de mieux fonctionner.
 
 
WSI DOM, votre partenaire multi-services 100% digital. Des besoins en marketing digital ? Contactez-nous >







CONTACTEZ NOUS
Retour à la page précédente >