BLOG WSI DOM

WSIDOM > Blog WSI DOM

Vente en ligne, retrait en magasin - La crise accélère la digitalisation du commerce | WSI DOM

WSI DOM, 27 Novembre 2020

WSIDOM, agence de marketing web en Martinique, Guadeloupe et Guyane, accompagne les entreprises dans leur stratégie internet et le développement des ventes. Nous vous partageons cet article "Tendances du digital dans le commerce" de Les-Echos-Entrepreneurs.

 
Dans le monde d'après, l'e-commerce est incontournable. Les commerçants et les TPE touchés par le confinement se mettent au numérique à marche forcée. Leur premier défi sera de choisir parmi de très nombreuses solutions de vente en ligne.
 
Quand elle inaugure son magasin de décoration-ameublement au Havre, le 1er mars 2020, Allix Couture n'imagine pas vendre ses objets tendance en ligne, ni pratiquer le click & collect . Mais ça, c'était avant… Avant la pandémie de Covid-19 et avant le premier confinement qui a forcé la commerçante à baisser le rideau pendant deux mois.
 
La fondatrice de Maison Couture s'est donc mise à l'e-commerce. Elle a financé la création d'un site Internet, pris ses objets en photo et propose, maintenant, du retrait en magasin et même de la livraison à domicile. Et, elle qui pensait gérer son affaire avec de simples tableaux Excel, s'est finalement équipée d'un logiciel de gestion pour l'aider à suivre les commandes en ligne, les stocks et la facturation. La voici parée pour « le monde d'après ».
 

Les commerçants au pied du mur numérique

Si ce « bouclier numérique » a permis à certains de poursuivre leur activité en mode dégradé et de sauver les meubles, le deuxième confinement a achevé de convaincre les plus sceptiques. Au pied du mur, les commerces les plus touchés ont saisi les solutions qui se présentaient. Une question de survie pour certains.
 

Envie de plus de proximité

Cette ruée vers le numérique traduit un retard criant. Selon le gouvernement, seulement 37 % des TPE et des PME possèdent un site Internet et 9 % une boutique en ligne.
 
La crise sanitaire modifie les comportements des consommateurs , selon une étude réalisée en juillet 2020 par le spécialiste du marketing digital Bazaarvoice dans six pays, dont la France. Les consommateurs sont plus enclins à découvrir des marques qu'ils n'avaient jusque-là pas l'habitude d'acheter.
 
Et les commerces de proximité sont bien placés pour en profiter : 72 % des personnes interrogées déclarent vouloir se tourner plus fréquemment vers des commerces indépendants, en ligne ou à proximité de leur domicile, renonçant ainsi à utiliser de grandes plateformes comme Amazon.
 

Publier régulièrement sur les réseaux sociaux

La première option permet d'avoir un site plus original, à son image. S'il est bien référencé sur les moteurs de recherche moyennant l'achat de mots-clés, il aura davantage d'impact. Mais la mise de départ oscille entre 3.000 et 6.000 euros. Pour aller vite sans dépenser trop d'argent, mieux vaut choisir une plateforme sur abonnement (Wix, Shopify, WiziShop…) qui fournit, outre un hébergement, des leviers marketing simples et un système de paiement.
 
Mais sans fichier clients ou communauté de « followers » sur lesquels s'appuyer, même le plus beau site du monde sera un flop. Pouvoir communiquer avec des centaines d'abonnés Instagram et Facebook sera un atout décisif pour faire décoller les commandes en ligne et attirer de nouveaux clients en magasin. Idem pour développer le retrait en magasin, à condition de publier régulièrement des « stories » ou des photos mettant en scène les produits.
 

Places de marché mondiales et locales

Sans boutique en ligne, on peut tout de même se lancer sur les places de marché . Ces supermarchés du Web permettent de toucher potentiellement des millions d'internautes, y compris à l'étranger. Mais la concurrence y est acharnée et le prix cassé fait souvent la différence. Quant au français Cdiscount, il offre aux magasins indépendants la mise en ligne de leurs produits si l'achat se conclut par du click & collect.
 
Il existe également des plateformes locales , à l'audience plus restreinte mais qui jouent sur la proximité. Par exemple Mavillemonshopping.fr, qui met en contact des consommateurs avec des petits commerçants ou artisans près de chez eux.
 
Enfin, choisir une solution n'est que le début de l'histoire. L'appropriation de ces outils et leur alimentation régulière sont souvent négligées par les commerçants qui prétextent un manque de temps. De nombreuses formations gratuites peuvent les aider à devenir plus efficaces. Elles sont dispensées sous forme de « webinars » sur les sites des CCI, de prestataires ou de réseaux d'accompagnement.
 
 

WSI DOM, votre partenaire multi-services 100% digital. Des besoins en marketing digital ? Contactez-nous >

facebook sharing button
twitter sharing button
linkedin sharing button
pinterest sharing button





Retour à la page précédente >