Blog WSI DOM

WSIDOM > Blog WSI DOM

Restez en contact et apprenez les "best practices" pour donner de la valeur à votre présence en ligne avec WSI Martinique, Guadeloupe et Guyane.

Le marché français de l'alimentation bio a bondi de 20 % en 2016 | WSI DOM

Gilbert Marie - mercredi, mars 29, 2017
 Le marché français de l'alimentation bio a bondi de 20 % en 2016 | WSI DOM

 +VIDEO // Les ventes de produits bio ont atteint 7 milliards d'euros en 2016, selon l'Agence Bio. Le nombre de fermes bio a augmenté de 12 %.



L'alimentation bio s'envole. Le marché a fait un bond de 20 % à 7 milliards d'euros en 2016, selon les derniers chiffres fournis par l'Agence Bio. Alors qu'un Français sur deux n'en consommait jamais en 2003, ils sont désormais sept sur 10 à en manger régulièrement, c'est-à-dire au moins une fois par mois, selon l'Agence Bio. Au quotidien, 15 % des Français ont mangé bio en 2016, contre 10 % un an avant.

Les légumes viennent en tête du Top 5, suivis par les produits laitiers et les œufs, puis l'épicerie et la viande. La première raison à cet engouement est la santé. Les amateurs invoquent massivement leur confiance dans les cahiers des charges, les contrôles systématiques, l'absence d'OGM, de produits artificiels et de colorants, ainsi que le bien-être animal. Ils justifient leur préférence par la qualité nutritionnelle des produits, leur goût meilleur et la satisfaction de contribuer à la préservation de l'environnement en privilégiant le bio.

Plus de ventes bio, mais aussi plus de producteurs en bio

Pour l'Agence Bio, il est certain que les consommateurs sont en train de changer leurs habitudes. Les agriculteurs l'ont bien compris. Ils sont d'ailleurs de plus en plus nombreux à répondre à cette demande en croissance régulière. Les conversions se traduisent en hectares. Les surfaces bio ont augmenté de 16 % en un an à 1,54 million d'hectares. Le nombre de fermes a progressé aussi (+12%). Elles sont plus de 32.300, tirées par les élevages laitiers et les producteurs de viande.

La première région pour le bio est l'Occitanie, devant l'Auvergne et le Nouvelle Aquitaine. Un peloton de tête qui a creusé l'écart avec le reste de la France. Le mouvement de conversion (+9,5%) se retrouve tout naturellement dans les entreprises, chez les importateurs et exportateurs ainsi que dans la distribution. Les ventes ont plus progressé en magasins spécialisés que dans les enseignes mais en importance, les deux circuits sont à peu près ex-aequo.

EN VIDEO - Le marché français du « bio » atteint les 7 milliards d'euros.



POUR LIRE L’ARTICLE COMPLET DE MARIE-JOSE COUGARD.
Pour tous vos besoins de marketing digital, contactez-nous.
WSI DOM, votre partenaire multi-services 100% digital. Des besoins en marketing digital ? Contactez-nous >







CONTACTEZ NOUS
Retour à la page précédente >