BLOG WSI DOM

WSIDOM > Blog WSI DOM

Comment dynamiser votre stratégie de référencement avec des mots-clés à faible concurrence ? - WSI Martinique

WSI DOM, 16 Août 2022

Il est difficile d'obtenir un bon classement pour des mots clés concurrentiels avec un nouveau site Web. Utilisez des mots-clés à faible concurrence dans votre stratégie de référencement.

Le référencement - WSI Martinique

Lorsqu'un site Web est nouveau ou relativement inconnu, il peut être difficile d'obtenir un bon classement pour des mots clés compétitifs. De plus, la rédaction de contenu et le développement d'une solide réputation en ligne peuvent prendre du temps que vous n'avez pas. Alors pourquoi ne pas envisager d'inclure des mots-clés à faible concurrence dans votre stratégie de référencement ? Dans cet article, nous examinons ce que vous devez prendre en compte lors de l'élaboration d'une liste de mots-clés à faible concurrence, et comment rechercher des mots-clés potentiels à fort volume et à faible concurrence.

Que sont les mots-clés à faible concurrence ?

Les mots-clés à faible concurrence sont des mots-clés pour lesquels vous pouvez vous classer sans trop d'efforts, car ils n'ont pas fait l'objet d'une concurrence. Avec ces mots-clés, vous n'avez pas besoin de créer de nombreux liens ou d'avoir une autorité de site Web élevée pour obtenir du trafic organique sur votre site Web. Ils constituent un bon point de départ pour une nouvelle stratégie de référencement.

Créez votre liste de mots-clés

L'une des étapes d'une stratégie de référencement réussie consiste à établir une liste de mots-clés. Pour ce faire, vous pouvez examiner les mots clés de vos concurrents, puis filtrer et sélectionner ceux dont la difficulté est faible (KD). Vous devez rechercher des mots clés dans au moins cinq domaines pour trouver des requêtes à longue traîne et davantage de mots clés à faible difficulté.

Utilisez cette liste de mots-clés pour trouver des correspondances d'expressions et des mots-clés apparentés, et une fois de plus, recherchez les mots-clés qui ont un faible niveau de difficulté. Et nous comprenons - cela semble laborieux, mais à la fin de la journée, cela vous donnera une liste complète de mots-clés à faible concurrence que vous pourrez utiliser.

Trouver des mots-clés à fort volume mais à faible concurrence

Un propriétaire d'entreprise commence à s'impatienter lorsque son investissement en marketing numérique ne donne pas de résultats rapides. Une façon de lutter contre ce phénomène est de trouver des mots-clés à fort volume et faible concurrence à utiliser sur leur site. Cela servira également de base pour s'attaquer à des mots-clés plus difficiles et riches en volume à l'avenir. Mais comment trouver des mots-clés à fort volume et faible concurrence à utiliser dans une stratégie de référencement ?

Utiliser les SERPs de Google pour faire de l'ingénierie inverse des résultats

Lorsque vous souhaitez utiliser les pages de résultats du moteur de recherche (SERP) de Google pour faire de l'ingénierie inverse, commencez par identifier les expressions de mots clés que vous, en tant qu'utilisateur potentiel, taperiez. Trouvez des mots-clés qui tiennent compte de l'intention d'achat et des mots-clés qui incluent des aspects complémentaires de vos offres. Analysez ensuite la balise titre, l'URL et la méta-description qui apparaissent dans les SERP.

Utilisez un logiciel de mots-clés pour cibler des sujets spécifiques

Il existe de nombreux outils logiciels de mots-clés sur le marché qui vous fourniront des données sur les mots-clés, notamment le volume, la difficulté, le coût par clic (CPC) et d'autres informations détaillées sur chaque mot-clé.

Recherchez les concurrents

Votre concurrence est une bonne source de mots-clés potentiels. Examinez les entreprises ayant un public cible et des offres similaires, puis trouvez les mots clés qu'elles utilisent pour se classer dans leurs SERP. À partir de ces mots-clés, vous pouvez rechercher d'autres mots-clés potentiels à fort volume et faible concurrence.

Estimation de la difficulté des mots-clés

La difficulté d'un mot-clé (KD) évalue le défi qu'il y aurait à prendre les positions de vos concurrents dans le Top 100 de Google avec un mot-clé spécifique. Il existe de nombreux outils d'optimisation des moteurs de recherche (SEO), et chacun utilise une formule spécifique pour son score de difficulté des mots-clés. Étant donné que Google utilise des centaines de signaux de classement, il est difficile pour un outil de référencement tiers de calculer une mesure de difficulté des mots clés absolument précise.

Le score de difficulté suivant de l'outil SEO Semrush décrit leurs valeurs d'évaluation, notées en pourcentages de 1% à 100%. Un pourcentage plus élevé indique l'effort qu'il faudra fournir pour dépasser la concurrence pour les mots clés ciblés.

  • Au-dessus de 69 % - Vous devrez déployer des efforts considérables en matière de création de liens, de temps et d'optimisation des moteurs de recherche (SEO) pour entrer dans le top 20 de Google. Il s'agit de mots-clés très concurrentiels et ce n'est pas un objectif raisonnable pour un nouveau site Web.
  • De 50% à 69% - Il est difficile d'entrer dans le top 20 de Google avec ces mots clés, mais avec un contenu de haute qualité et des liens retour pertinents, vous pourriez prendre la position de votre concurrent avec le temps.
  • De 30% à 49% - Lorsque vous commencez à utiliser des mots clés dans le cadre d'une stratégie de référencement, il est possible de se classer pour ces mots clés.
  • Moins de 30% - Les mots-clés les plus faciles à classer. Ils ont probablement un faible volume de recherche ou une intention de recherche très spécifique.

Si vous trouvez une liste de mots-clés pertinents à volume de recherche élevé et à faible concurrence et que vous les utilisez sur l'ensemble de votre site, vous avez la possibilité d'obtenir un classement élevé dans les SERP.

Estimation du niveau de concurrence du PPC

Pour trouver un équilibre entre le volume de recherche et le niveau de concurrence d'un mot clé, vous devez examiner la difficulté du mot clé et le niveau de concurrence du paiement au clic (PPC). Le niveau de concurrence PPC indique le nombre d'annonceurs payants qui utilisent une expression de recherche spécifique pour leurs annonces. Bien qu'il se réfère à la concurrence dans la recherche payante et non organique, il s'agit d'une bonne indication des mots clés favorisés à partir desquels on peut construire une liste de mots clés à faible concurrence.

En utilisant le même outil SEO comme référence, regardons comment on peut estimer le niveau de concurrence PPC en utilisant leur métrique décimale entre 0 et 1, avec 1 montrant le plus grand nombre d'annonceurs enchérissant sur un mot-clé.

  • Au-dessus de 0.80 - Mots-clés très compétitifs entre les annonceurs et qui enverront du trafic vers la page de votre site web. Avec ce niveau de densité, l'intention de recherche de l'utilisateur est d'effectuer un achat complet ou de prendre une décision finale.
  • De 0,60 à 0,80 - Mots-clés pour lesquels un nombre standard d'annonceurs sont en concurrence. On peut envisager de faire de la publicité sur ces mots clés si le processus organique ne fonctionne pas, mais ce ne sera pas une victoire rapide.
  • En dessous de 0,60 - Très peu d'annonceurs font des offres pour ce mot-clé, soit parce qu'il n'est pas rentable, soit parce qu'il s'agit d'un mot qui n'a pas été considéré auparavant.

Tenir compte de l'intention de recherche et du CPC

En plus de prendre en compte la difficulté des mots-clés (KD) et le niveau de concurrence du paiement au clic, vous devez également examiner l'intention de recherche et le coût par clic (CPC) pour façonner votre stratégie de référencement de mots-clés à faible concurrence. L'intention de recherche est le but de la recherche de l'utilisateur et est parfois appelée l'audience, l'utilisateur ou l'intention du mot-clé. Le coût par clic est le montant qu'un annonceur paie lorsqu'un utilisateur clique sur sa publicité, et le mot-clé influence le coût.

Intention de recherche : Il existe quatre types d'intention de recherche : informationnelle, navigationnelle, transactionnelle et commerciale. L'intention de recherche informationnelle est celle de l'utilisateur qui essaie d'en savoir plus sur quelque chose ("Quel est un bon logiciel ?"), et l'intention de recherche navigationnelle est celle de l'utilisateur qui essaie de trouver quelque chose ("site Web de Microsoft"). L'intention de recherche transactionnelle est celle de l'utilisateur qui essaie de réaliser une action spécifique ("Acheter le nouveau logiciel Microsoft"), et l'intention de recherche commerciale est celle de l'utilisateur qui essaie d'en savoir plus avant de prendre une décision d'achat ("Microsoft 10 vs 11").

Coût par clic (CPC) : Lorsqu'un mot clé est très pertinent pour votre site et qu'il a un faible volume de recherche mais un CPC élevé, vous pouvez envisager d'utiliser ce terme de recherche, malgré son coût. En particulier lorsque vous souhaitez susciter l'intérêt autour d'un produit ou d'un service de niche.

Vous souhaitez travailler avec notre réseau de consultants en marketing numérique ? Alors contactez WSI dès aujourd'hui.


Pour lire l'article d'origine >


WSI DOM, votre partenaire multi-services 100% digital. Des besoins en marketing digital ? Contactez-nous >

facebook sharing button
twitter sharing button
linkedin sharing button
pinterest sharing button





Retour à la page précédente >